Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de jeunes-haitiens.over-blog.com

Duvalier et mon argent!

22 Janvier 2011 , Rédigé par Quayer-Larivière

 

D'après Le journal BFM, Jean claude DUVALIER dit baby-doc a volé près de 1,6 milliards de dollards au peuple Haïtien.

Il me semble que des plaintes s'accumulent à son encontre concernant les abus de son pouvoir de 1971 à 1986.

 

Si Duvalier souhaite vraiment aidé le peuple Haïtien, il devrait investir son argent dans l'aide à l'Etat pour la construction d'école par exemple, au lieu de vouloir revenir à la politique.  Ce serait un règlement à l'amiable.

 

Mais qu'il ne se fasse pas trop d'illusions, Haïti ne le remettra pas au commande de son destin. Mais il peut devenir une figure du néo-duvaliérisme qui prône la reconstruction d'un Etat fort.

 

En même temps, il faut reconnaître qu'il a tenté des ouvertures bien qu'il le fit mollement. Je pense que Duvalier revient parce que tout le monde se rend compte que l'établissement d'une Haïti ONUisé a été un échec. Quel président après lui a réussi à lancer Haïti vers un avenir meilleur? La réponse vous la connaissez déjà!

 

Un peuple doit régler ses problèmes tout seul indépendemment d'une quelquonque tutelle. Il ne faut pas oublier qu'énormément d'Haïtiens regrettent l'époque de cette dictature sans fatras sans zinglindous sans occupation étrangère.

Et pourtant les libertés étaient rares, ce régime était oppressif.

 

L'ingérance étrangère, les embargos ont cassé le pays d'Haïti, au moment où Haïti renouait avec la démocratie et j'appuie sur le mot "renouait" car la démocratie a déjà existé avant DUVALIER! N'en déplaise à ceux qui voit Haïti comme un pays de dictature perpétuelle.

 

Un Etat fort soutient un pays prospère...........Un Etat assisté pénalise le pays!!

 

Haïti n'est pas un pays d'Europe, les grands pays occidentaux doivent arrêté d'imposer leur vision des choses aux pauvres noirs du monde entier, la culture n'est pas la même!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article